09 avril 2008

Prévention et lutte contre les vols via internet

A l'occasion de la sortie d'un site de lutte contre le trafic d'oeuvres promis à un bel avenir le 16 avril prochain à l'adresse : http://www.published-and-stolen.com/ (voir un article de Patrimoine en Blog, du 9 avril 2008). Voici quelques références pour la lutte contre les vols d'archives

  • Quelques adresses où s’adresser en cas de vol ou pour vérifier la provenance d’une oeuvre d’art en France.

-Office central de lutte contre le trafic des biens culturels, OCBC101 rue des trois Fontanot 92000 Nanterre
01 47 44 98 63 fax 01 47 44 98 66
ocbc-doc.dcpjac@interieur.gouv.fr
-Service technique de recherches judiciaires et de documentation de la gendarmerie nationale (Fort de Rosny-sous-bois), STRJD

www.defense.gouv.fr ; judiciaire@gendarmerie.defense.gouv.fr ; art.domu@gendarmerie.defense.gouv.fr
-Direction nationale de recherches et enquêtes douanières,
DNRED18-22 rue de Charonne 75011 Paris

  • Quelques bases où indiquer ou retrouver des objets volés :
  1. INTERPOL (www.interpol.int) fournit une base de données des objets volés sur DVD.
  2. TREIMA (base de l'Office Central de lutte contre le trafic des Biens Culturels-O.C.B.C.) est d'une base de dizaines de milliers d'objets volés. Pour en savoir plus, voir la présentation par Bernard Darties, commandant de police, directeur adjoint de l’O.C.B.C. le 14 mars 2004 à la BnF : Les bases de données, outil de lutte contre le trafic des biens culturels. Présentation de la base TREIMA de l’O.C.B.C. (non accessible sur internet).
  3. Base de la Gendarmerie nationale : http://www.gendarmerie.defense.gouv.fr/judiciaire/accueil_objets/index.html
  4. Ministère de l'intérieur : http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_la_une/avis_de_recherche/view
  5. La Gazette de l'hôtel Drouot
  6. La base Palissy recense les objets classés ou inscrits au titre des M.H. disparus : http://www.culture.gouv.fr/documentation/palissy/cartedepartcentre.htm
  7. The artloss register : http://www.artloss.com/
  8. En région : quelques sites de C.A.O.A. indiquent les objets protégés en tant que M.H. et volés, par exemple en Limousin.

Aucun commentaire: